Haro sur les femmes rondes ?

Femmes rondes ou grosses : un chemin de croix ?

La France est un pays curieux et souvent contradictoire. Ici contrairement au Québec, aux Etats-Unis ou dans de nombreux pays d’Afrique, on voue un véritable culte à la minceur. Un paradoxe au pays de la bonne chère et de la séduction.

Les femmes rondes et sexy qui sont légion sur les toiles de Maîtres au sein de nos musées seraient qualifiées d’obèses aujourd’hui, où l’on traque chaque marque de cellulite. D’ailleurs, c’est simple, depuis le sacro-saint et honni IMC, elles sont grosses. Ce stigmate-là devient pour certaines, une véritable infamie.

Dès la primaire, les fillettes se regardent et se jaugent et dès que vous ne faites pas partie des normes : trop ronde, trop grosse, déjà formée à 9 ans, vous commencez , à moins d’être très bien entourée et protégée, à craindre d’apercevoir votre reflet dans le miroir.

C’est qu’en règle générale, en France, il y a un véritable ostracisme contre la différence qui ne touche simplement pas que les ronds ou les gros d’ailleurs : trop intelligents,  en situation en handicap d’une couleur de peau différente, et même les roux, atypiques, et c’est un parcours du combattant. Une particularité hexagonale dont on se passerait bien !

Il faut alors disposer d’une bonne dose d’estime de soi et d’une confiance en soi inébranlable pour laisser les critiques et les obstacles glisser sur votre peau comme sur les ailes d’un canard.

L’émission  sur Troc Radio  sur les femmes rondes :  écoutez-là

D’après une récente étude publiée en France, 68% des hommes sondés aiment les femmes dites « rondes » taille 46/48. Très bien, mais où sont les chiffres concernant les femmes taille 50 et plus, celles qui sont catégorisées comme « grosses » ? Ne sont-elles même pas dignes d’être considérées comme « canons » ?

Sans chiffres officiels, on peut donc penser que du point de vue de la majorité des hommes, seules les femmes « rondes » et non « grosses » peuvent être considérées comme canons. (source ma grandetaille.com)

Les chiffres à propos des femmes rondes :

20,59% des Françaises font du 40, 16.7% du 42 … Le 44 arrive juste après avec 13,6%, suivi du 46 avec 9,1%, du 48 avec 6,7% et du 50 avec 4,9%.

Par conséquent, plus de 71.59 % des femmes en France portent des vêtements allant de 40 à 50, la France étant considérée comme le pays européen où l’on est le plus mince. Pourtant la taille le plus souvent montrée à l’écran, dans les publicités et sur le podiums équivaut à un 34/36. Allez comprendre !

Continue reading « Haro sur les femmes rondes ? »

Peut-on ou doit-on tout accepter dans la vie ?

 

Tout accepter ? Voilà l’un des sujets qui intéressent bien des femmes et des hommes (sans que ces derniers ne le disent réellement ou explicitement).

On a coutume de dire que l’amour autorise tout. Si l’on s’en tient à Corinthiens 13 un des versets du nouveau testament (et qui figure aussi dans l’ancien testament), on nous demande de tout supporter par amour.

Les sages, bouddhistes ou simplement Maîtres spirituels, nous demandent pour s’approcher de l’amour et de la Voie vers le mieux-être d’accepter et faire preuve de compassion (l’amour de l’Autre). Veulent-ils dire de tout accepter, même l’intolérable ?  Ou de s’accepter soi-même ?

Ecouter le podcast  de l’émission « peut-on tout accepter  » ? ici 

Quelques témoignages et articles  sur le sujet  » tout accepter » :

Marie-Claire magazine 

psychologies.com 

Nos pensées : 

Les secrets de l’art d’aimer : psychologies

Les contes qui correspondent au thème :  » tout accepter » ?

L’eau  de vie,

la cane blanche,

Hans & Gretel 

Pour comprendre pourquoi on accepte parfois l’inacceptable, il faut souvent revenir aux blessures originelles et cette vidéo, est une bonne manière de le faire : regarder la vidéo. Que l’on soit fuyant, dépendant, masochiste ou contrôlant, rigide, qui sont autant de masques des blessures de rejet, d’abandon, d’humiliation, de trahisons ou d’injustice.

Continue reading « Peut-on ou doit-on tout accepter dans la vie ? »

Les frères Grimm, les contes et les livres audio

Se régaler des contes de Grimm et connaître un peu de l’histoire de ces deux frères inséparables qui ont permis d’inscrire ces contes immémoriaux au patrimoine mondial

Chroniques de coaching de vie, le rendez-vous hebdomadaire sur Troc radio

Mes Chroniques sur la webradio TrocRadio : celle d’une coach de vie qui accompagne des personnes avec la méthode du Psychoportrait Symbolique. Un outil qui permet aux personnes d’aller à la rencontre d’elles-mêmes et de résoudre leurs difficultés en s’écoutant, en s’appuyant sur leurs propres forces et ressentis et en retrouvant la voie de l’Inconscient. Une méthode inédite pour vivre mieux avec soi et s’aimer.

Coaching : travailler avec l’oracle !

Travailler avec l’oracle

Depuis que je mène des consultations et des séances de coaching autour des psychoportraits symboliques, je n’ai pas toujours eu le temps de théoriser ma pratique.
Pourtant, il est utile de voir par quels chemins nous passons, quelle pierre nous soulevons pour arriver à des résultats tangibles.
Le travail avec l’oracle est l’un des plus utilisés et je voudrais m’arrêter ici quelques instants sur cette pratique.
Elle est vieille comme le monde, semble-t-il…
L’oracle c’est soi -même ou son inconscient que l’on va appeler à la rescousse. A qui on va demander de l’aide consciemment.
Certains ont besoin de cartes, de livres, d’autre utilisent la Bible, moi j’utilise les contes et un livre en particulier mais pour être très honnête, je sais que le véhicule importe peu.
Ce qui est crucial, c’est la question et l’intention que l’on met dans celle-ci.
On cherche la résolution à une problématique particulière et tout notre être conscient croit qu’appeler et interroger l’oracle va nous fournir la solution.
C’est cette foi en nous qui est le starter, le démarreur si vous préférez.