Le poil ? Ennemi juré ou allié ? Le point sur la pilosité !

Le poil est symbolique, synonyme de vitalité et de maturité sexuelle, il piège les fameuses phéromones qui jouent un rôle si important dans les relations amoureuses, protège les parties intimes et a été utilisé culturellement et sociologiquement comme un critère de différenciation sexuelle. On fait le point avec Francine Broka dans l’émission Troc M’atteint du 2 juin 2017

Les chronique de Troc Radio : la ménopause

Troisième chronique avec Francine Broka

Lire ici :

 

Pour tous ceux qui veulent avoir s’il y a un conte typique pour cet état : oui ! C’est Blanche Neige !

C’est une sorte de deuil et de changement d’état très important que la ménopause.

Tout savoir sur la ménopause

En France, 10 millions de femmes sont ménopausées et chaque année, on en recense 400.000 nouvelles. La majorité de ces femmes subissent des perturbations entraînées par les changements endocriniens, physiques et psychologiques qu’il est possible d’atténuer grâce aux plantes.

Le point sur les signes les plus fréquemment ressentis.

Lu sur un Forum :

« bonjour, j’ai 47 ans et les medecins ne cesse de me dire que je ne suis pas en « menaupose », sauf que je souffre de tout les maux qui l’accompagne, enfin vous aller me confirmer si vous le voulez bien si je ne me trompe pas sur ces symptomes, chaud froid, bouffées de chaleur, passage permanent du rire au larme, sentiment de grande soliturd et de grande détresse, sueur nocture, instabilité de caractère, j’explose pour n’importe quoi, saute d’humeur au juste. insatisfaction de soi……
tous ces symptomes sont ils les symptomes de la ménaupose »

Voilà vous avez ces symptômes ? Petites ou grandes migraines, sautes d’humeur, bouffées de chaleur, règles erratiques, sentiment de solitude, peurs voire angoisse et une prise de poids : bienvenue !

Ces signes de la pré-ménopause s’accompagnent aussi parfois d’une sécheresse qui petit à petit gagne du terrain : de la peau puis des zones vaginales voire des  yeux  (celles qui portent des lentilles peuvent en souffrir) …

Des symptômes qui s’aggravent si on a le malheur de boire un verre ou deux, de se trouver dans une ambiance confinée ou d’avoir un caractère emporté…. D’autant que le ventre fait du yo-yo et que chaque matin est une grande aventure lorsqu’on ouvre sa penderie : quel vêtement va t-on bien pouvoir nous mettre ce matin …

Avoir des vêtements qui ne serrent pas trop, une bouteille d’eau , des chemises ou des robes à manches courtes et  être près d’une fenêtre au bureau … Même les frileuses se retrouvent a voir très chaud !  mais froid au pieds !

Autant le dire, il vaut mieux prendre ce symptômes du bon côté car c’est une période qui risque de durer un peu .. et  faire du sport !  Enfin essayer !

et surtout en parler à son médecin et son gynécologue pour faire un dosage hormonal et trouver des solutions. Il y en a pléthore !

Continue reading « Les chronique de Troc Radio : la ménopause »

Les frères Grimm, les contes et les livres audio

Se régaler des contes de Grimm et connaître un peu de l’histoire de ces deux frères inséparables qui ont permis d’inscrire ces contes immémoriaux au patrimoine mondial

Blanche-Neige : Traverser le deuil et surmonter les épreuves

Blanche-Neige, : Voilà un conte qui nous parle de transformation et d’évolutions mais pour ce faire, il nous faut renoncer et faire des deuils. Surtout il nous parle d’accéder à des stades supérieurs de conscience. C’est l’un des contes, les plus ésotériques et alchimiques qui existent et pourtant c’est l’un des plus populaires.

Le syndrome de la Fée Carabosse

Je voulais m’attarder sur ce que j’ai appelé le Syndrome de la fée Carabosse, provocateur de vies ratées et de chagrins en tous genre. Au dessus de notre berceau ou lors d’un moment important pour nous, un être : notre père, notre mère, une tante, une grand-mère, un éducateur, un professeur voire même un ami, est venu lancer une malédiction.Très peu de personnes échappent au syndrome de la fée Carabosse mais beaucoup arrivent avec l’aide des autres fées à en atténuer beaucoup les effets.
On pourrait le résumer en disant que le remède est de vraiment écouter le « bon parent en nous » !